15.4.13

Changement d'adresse!

Sicilia Bellissima fait peau neuve!
Désormais, pour suivre mon blog consacré à la plus belle d'entre toutes les îles Méditerranéennes, c'est par ici : SiciliaBellissima.com




20.1.13

Une manne pour Palerme...dans tous les sens du terme

La Fondation Yves Rocher offre 12 000 frênes à la municipalité de Palerme. Des arbres d'une espèce particulière puisqu'ils produisent de la manne, un exsudat sucré aux bienfaits multiples et reconnus. Ils seront plantés dans le splendide Parc de la Favorite, grand poumon vert de la ville, et pourtant si souvent négligé.

Jacques Rocher et Giuseppe Barbera plantent le premier frêne symbolique au Jardin Botanique de Palerme

Dans le cadre de l'opération "Plantons pour la planète" menée par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement, la Fondation Yves Rocher vient de donner 12 000 arbres à la Ville de Palerme. Ces arbres sont destinés à réarborer le Parc de la Favorite, ancienne réserve de chasse du roi Ferdinand 1er des Deux-Siciles, venu se réfugier en Sicile pour fuir l’invasion de Naples par les troupes de Napoléon en 1798.

La Fondation, présidée par Jacques Rocher, fils du créateur de la Cosmétique végétale, s'est en effet fixée pour objectif de planter 50 millions d'arbres d'ici 2014. Un objectif à demi atteint puisque déjà 24 millions ont été plantés un peu partout dans le monde.

La capitale sicilienne est ainsi la première ville en Italie à profiter de cette généreuse initiative. Et comme il s'agit à chaque fois de planter des arbres indigènes ou acclimatés au milieu local, la Fondation en collaboration avec le superbe, le magnifique, que dis-je le somptueux... Jardin Botanique de Palerme et la municipalité représentée par son adjoint aux espaces verts Giuseppe Barbera, a fixé son choix sur le Fraxinus ornus. Cette variété de frêne à fleurs pouvant atteindre dix mètres de haut possède la particularité de produire la manne, un exsudat sucré dont on a récemment redécouvert les bienfaits.

Jusqu'à présent, la manne était exclusivement exploitée dans les montagnes des Madonie, près des petites villes de Castelbuono et Pollina, situés à 80 kilomètres de Palerme environ, selon un savoir-faire traditionnel vieux de plusieurs siècles. Elle est obtenue en pratiquant des incisions dans l'écorce du frêne durant les mois d'été. En s'écoulant, ce suc sacchareux forme alors des stalactites, appelées cannòli en sicilien, qui blanchissent au contact de la chaleur.

Cet édulcorant naturel, à faible teneur en glucose et fructose, aux vertus dépuratives et laxatives, connaît un certain regain depuis quelques années. Utilisé dans l’industrie pharmaceutique et en cosmétique, il a même séduit les équipes des laboratoires Yves Rocher qui ont concocté toute une ligne de produits à base de concentré de frêne.


Pour en savoir plus
Le site de la Fondation Yves Rocher
La gamme de produits Yves Rocher à base de concentré de frêne
Le Jardin Botanique de Palerme
Le musée de la manne à Pollina

1.7.12

Salina, l'île de la malvoisie, des câpres...et du paradis

A douze mille marins de la côte nord-orientale de la Sicile, Salina est l'une des sept îles que compte l'archipel Eolien, figurant au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2000 pour sa nature généreuse et volcanique. Avec sa réserve naturelle de 1000 hectares, c'est sans aucun doute l'un des plus beaux paradis de la planète, carrément!!!



Et c'est dans ce superbe décor naturel, léché par une mer d'un bleu intense et sous un ciel indigo que les Tasca d'Almerita, une antique famille de la noblesse sicilienne qui se consacre à la vitiviniculture depuis huit générations, a choisi d'installer son Capofaro Malvasia & Resort : une résidence 5 étoiles, au luxe sobre et raffiné, dotée d'une vingtaine de chambres, d'un restaurant gastronomique et d'une merveilleuse piscine aux eaux turquoise offrant une vue unique sur les îles voisines de Stromboli et Panarea. 

Mais outre l'incroyable beauté de ce site d'exception, son autre particularité réside dans les six hectares de vigne plantés au coeur même du Resort. Tasca d'Almerita, élu meilleur chai de l'année par le prestigieux guide Vini d'Italia 2012 du Gambero Rosso, y cultive la Malvoisie des îles Lipari, un cépage qui serait arrivé sur l'île en 588 av. J.-C. avec les premiers colons grecs. Ce "vin des volcans", comme l'a qualifié Guy de Maupassant, est un vin doux naturel à la robe jaune aux reflets dorés, riche en arômes et long en bouche qui bénéficie d'une appellation d'origine contrôlée depuis 1973.



Cette année, le Capofaro Malvasia & Resort fête son dixième anniversaire. Une excellente occasion d'aller goûter aux mille et une délices d'une île paradisiaque, servies par un sens inné de l'hospitalité et une profonde gentillesse issue du désir de partager le privilège de vivre dans un endroit unique.

Pour en savoir plus

21.3.12

Quand les marionnettes siciliennes rencontrent l'opéra vénitien

Les pupi de Mimmo Cuticchio ont quitté leur île natale, le temps de quelques représentations à l'Athénée - Théâtre Louis Jouvet à Paris. Cette fois, il n'est pas question de raconter l'histoire des paladins de France, mais plutôt de jouer un opéra oublié du XVIIe siècle.

Crédit Photo : Clémence Hérout


Une fois n'est pas coutume, les pupi ont abandonné leur répertoire traditionnel relatant l'épopée des paladins de France, inspirée du poème épique La Jérusalem délivrée écrit par le Tasse en 1575 ou du Roland furieux de L'Arioste. Le marionnettiste Mimmo Cuticchio, l'un des rares maestri pupari encore en activité à Palerme, a en effet participé à la mise en scène de Caligula, un opéra joué récemment au théâtre de l'Athénée à Paris.

Cette oeuvre baroque, composée par Giovanni Maria Pagliardi et représentée pour la première fois en 1672 à Venise, avait connu un énorme succès en son temps, reprise un peu partout en Italie dans les années qui suivirent, avant de sombrer peu à peu dans l'oubli. 

C'est Vincent Dumestre, fondateur et directeur artistique du Poème Harmonique, qui a eu la brillante idée de faire renaître cet opéra vénitien. On le connaissait déjà pour son superbe travail d'exploration de la musique baroque. Cette fois, il nous enchante en ressuscitant une forme artistique disparue: le mariage étonnant de l'opéra et du théâtre de marionnettes, une alliance très en vogue dans l'Italie de la fin du XVIIe siècle et qui perdurera jusqu'au début du XXe.

C'est donc tout naturellement que le musicien s'est tourné vers le célèbre et non moins brillant marionnettiste Mimmo Cuticchio, dont l'Opera dei pupi figure au patrimoine immatériel de l'humanité depuis 2008.

Le résultat est purement magique. Les "acteurs de bois" s'animent dans un décor de toiles peintes, tandis que les chanteurs, répartis à gauche et à droite de la scène éclairée à la lueur de bougies, interprètent leur partition, jouée par l'orchestre d'instruments d'époque dans la fosse. Avec ses boiseries d'or, la superbe salle à l'italienne du théâtre de l'Athénée, classée monument historique, ne fait qu'ajouter à l'atmosphère onirique qui gagne peu à peu les spectateurs, projetés le temps du spectacle dans un univers empreint d'une indicible poésie.

Mon conseil : si jamais ce petit bijou de spectacle, qui devrait poursuivre sa tournée en 2012-2013, passe du côté de chez vous, ne le manquez surtout pas!


Pour en savoir plus : 

6.12.11

Billi, grand amoureux de Palerme depuis 60 ans!

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de l'écrivain et journaliste Daniele Billitteri. Alors BUON COMPLEANNO e TANTI AUGURI, BILLI!!!!




Né à Palerme en 1951, Daniele Billitteri, Billi pour les intimes, a commencé sa carrière à l’âge de dix-neuf ans au feu quotidien L’Ora, avant de rejoindre le Giornale di Sicilia, principal organe de la presse locale, auquel il collabore depuis 1979.

Il a longtemps couvert la « cronaca nera », c’est-à-dire les crimes de sang et les assassinats commis par la Mafia, entre les années soixante-dix et quatre-vingts, aux pires heures de la guerre entre bandes rivales. Grand habitué des scènes de crime, il a beaucoup côtoyé les forces de police chargées de la lutte contre la criminalité organisée – une expérience qui lui a permis notamment de rédiger la biographie du commissaire Boris Giuliano, assassiné par la mafia.

Mais Billi est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux habitants hauts en couleurs de Palerme, dont Homo Panormitanus, grand succès de librairie vendu à 60 000 exemplaires. L’écrivain est, en effet, profondément attaché à sa ville et porte un regard humain et amusé sur les travers des Palermitains. Il vient tout juste de publier son dernier opus, Senza filo, une série de récits à la fois drôles et plein de poésie qui fleurent bon les ruelles du vieux Palerme.

Depuis 2006, il s’est également lancé dans l’écriture d’une série de polars, intitulée FBAI (qui, en italien, se lit comme l’acronyme américain FBI), abréviation de Franco Butera Amato Investigazioni, du nom de son enquêteur. Il a déjà trois volumes à son actif et rédige actuellement le quatrième.


Pour plus d'infos, visitez le site de sa maison d'édition
Pour lire ses livres (en italien), passez commande à la Libreria de Paris.
Et si vous souhaitez lui écrire, cliquez ici.





29.11.11

Sale e Pepe, la meilleure pizza de Paris, si, si!


Allez, un peu de pub pour le restaurant italien du frérot et de la soeurette! L'adresse est ancienne, mais depuis que la famiglia l'a repris il y a deux mois à peine, un peu de soleil de Sicile vient réchauffer la face nord de la Butte Montmartre. 



Je vous le dis d'emblée, ce n'est pas parce que c'est mon frère qui les fait, mais les pizzas sont vraiment SUPER bonnes! La Rucola Melanzana (roquette & aubergines), par exemple, est à tomber! Une pâte fine et tendre juste ce qu'il faut, des ingrédients de qualité et en quantité, agrémentés, si on le souhaite, d'une huile piquante faite maison... bref une pizza toute en saveurs. Et les pâtes ne sont pas en reste. Goûtez donc les raviolis au gorgonzola ou les penne aux cèpes avec leur sauce aux truffes, vous m'en direz des nouvelles! Et pour le dessert, le fameux tiramisù ou la panacotta avec son coulis de fruits rouges, un délice, je vous dis! Le tout pour un prix tout à fait raisonnable.

Le restaurant, dont la déco conserve les vestiges d'une ancienne fromagerie, compte un peu plus d'une vingtaine de couverts, plus une quinzaine d'autres dans la salle au sous-sol. Sans oublier plusieurs tables en terrasse durant les beaux jours. L'ambiance est sympathique et conviviale, comme on dit, et le service assuré par toute la famille.

Et, attention ceci est un scoop! bientôt la boutique jouxtant le restaurant ouvrira ses portes pour proposer des produits du terroir (sicilien, naturalmente!), de la restauration rapide et d'exquises pâtisseries élaborées avec amour par un jeune chef pâtissier, tout droit venu de Palerme! A bon entendeur...





Sale e Pepe
30, rue Ramey
75018 Paris
Tel : 01 46 06 08 01
Métro : Jules Joffrin, Lamarck-Caulaincourt, Chateau rouge ou Marcadet-Poisonniers
Bus : n° 80 et 85
Page Facebook
Ouverts tous les jours, sauf le lundi midi

29.9.11

Séjourner dans un palais palermitain


Qui n’a jamais rêvé de passer une nuit (ou plus) dans un authentique palais? Eh bien, avec cette nouvelle adresse de bed & breakfast à Palerme, au tarif raisonnable, il ne tient qu’à vous de transformer ce rêve en réalité.



Palazzo Speciale est un palais datant de la seconde moitié du XVe siècle, de style gothique catalan, comme en témoigne sa façade ornée de trois élégantes fenêtres géminées. Il fut construit pour Pietro Speciale, fils de Niccolò Speciale, vice-roi de Sicile au temps où l’île appartenait à la couronne d’Aragon. Au XVIIIe siècle, à l’époque du baroque tardif, l’édifice passa à la famille Montaperto di Raffadali qui lui fit subir de profondes transformations, en y ajoutant une cour intérieure et un escalier monumental. Au XIXe, une partie du palais fut vendue à la famille Anzon, d’ascendance anglaise.

C’est à l’étage noble de ce superbe palais historique, situé en plein cœur du vieux Palerme, que les héritiers et actuels propriétaires ont aménagé plusieurs appartements en bed & breakfast. Elégants et décorés avec goût, ceux-ci se composent d’une ou plusieurs chambres, d’une cuisine et d’une salle de bain et bénéficient de tout le confort moderne, wi-fi compris. Le tout à un prix abordable de 80 euros par nuit en tarif double. Mais ce sont surtout leurs jolies terrasses fleuries avec vue sur les toits de Palerme et le dôme d’ocre blond de la cathédrale qui raviront vos âmes d’esthètes voyageurs.

Et puis, si vous leur demandez gentiment, les maîtres des lieux vous feront peut-être visiter leurs appartements, pour une incroyable plongée dans les ors et les splendeurs de la noblesse sicilienne.



Palazzo Speciale
Via Giuseppe Mario Puglia, 2 

90134 Palerme
Tel : +39 091 33 21 73
Portable : +39 339 228 01 93

31.8.09

Mes meilleures adresses à...Syracuse

Case Damma est ce qu’on appelle en italien un agritourisme, soit une formule d’hébergement à mi-chemin entre le gîte rural, le bed & breakfast et le logement à la ferme, le tout dans un cadre bucolique et enchanteur noyé dans le vert.



Dans une ferme datant du XIXe siècle (mais dont les origines remontent au XVe siècle), situé à 9 km de Syracuse, Carmelo et son épouse accueillent touristes et vacanciers toute l’année, exception faite d’une brève parenthèse hivernale.

Entouré d’orangers et de citronniers, doté d’un magnifique et luxuriant jardin de 4000 mètres carrés et agrémenté d’une agréable piscine, le corps de ferme se compose de l’habitation des propriétaires, d’une vaste salle de restauration aménagée dans un ancien pressoir à huile, d’un petit musée des traditions agricoles de la région et d’une dizaine de chambres, pouvant accueillir jusqu’à 20 personnes.

Naturellement, les vacanciers de passage à Case Damma peuvent aussi acheter les produits de la ferme : confitures de citron, d’orange ou de figue, huile d’olive, amandes, etc. Des délices gorgés de soleil de Sicile et préparés selon des recettes paysannes ancestrales.

N’hésitez pas à interroger Carmelo sur les sites à visiter dans la région. C’est une véritable mine de renseignements. Autour d’un petit verre de zibibbo, un vin doux à la couleur ambre, il vous prodiguera conseils et infos utiles pour votre programme d’excursions du lendemain.

Comptez 45 € par personne pour la nuit + le petit-déjeuner en haute saison, ou 65 € en demi-pension.

Case Damma
Contrada Damma
A 9 km de Syr acuse sur la route pour Canicattini Bagni
Tel : + 39 0931 717 405
Port. : + 39 335 808 65 13
www.casedamma.it
info@casedamma.it

21.8.09

Palerme fête Sainte Rosalie

Comme chaque année depuis 1625, le chef-lieu de la Sicile honore sa Santuzza, sa sainte patronne qui a sauvé la ville d'une terrible épidémie de peste. En images, des extraits du Festino qui se déroule le soir du 14 juillet à Palerme.

video

« Rosalie, rose parmi les roses, femme parmi les femmes », c'est ainsi que s'intitulait la 385e édition du Festino de Palerme, organisé par la ville pour célébrer sa sainte patronne. Des festivités qui ont culminé le soir du 14 juillet avec la procession de la statue contenant les reliques de la sainte, de la cathédrale jusqu'à la mer, dans le cœur historique de l'antique cité.

Derrière le char triomphal transportant la Santuzza, ce sont tous les Palermitains, jeunes et vieux, petits et grands, riches et pauvres, ainsi que quelques touristes, qui se rassemblent en une foule bon enfant pour accompagner leur sainte patronne aux cris de « Evviva Santa Rosalia ! ».

Et comme toujours la fête s'est achevée sur un spectaculaire feu d'artifice. Même si cette année, crise oblige, la municipalité a dû revoir à la baisse le budget faramineux qu'elle consacre tous les ans au sacro-saint Festino.

19.6.09

L'histoire de la Sicile en 100 secondes

Un artiste multimédia de génie a créé une vidéo retraçant toute l'histoire de l'île en seulement 100 secondes. Un exploit et un chef-d'oeuvre, n'ayons pas peur des mots!

History of Sicily in one hundred seconds - Italian version from Turi on Vimeo.


Salvatore Scandurra (Turi, pour les intimes) est un petit génie du multimédia. Cet artiste, graphiste, photographe et vidéaste, né à Giardini Naxos en Sicile, a fait le pari de créer une vidéo retraçant toute l'histoire de son île en pas plus de 100 secondes (ou 1 minute 40). Le résultat est un petit bijou de prouesse technique, de créativité et d'humour.
Un petit conseil, cependant : veillez à ne pas cligner des yeux pendant que vous regardez la vidéo, vous risqueriez de perdre tout un siècle d'histoire, comme le rappelle l'auteur lui-même sur son blog. Mais que ceux qui n'arriveraient pas à suivre l'élocution ultrarapide du narrateur se rassurent, le texte complet est reproduit en italien ou en anglais.
Après avoir vécu à Bologne et Rome, Turi réside à présent à Los Angeles.



Crédits:
Sujet et animation : Turi Scandurra (http://www.salvatorescandurra.com/)
Texte : Nino Arcidiacono (http://www.madeinsicilyproduction.it/)
Voix : Alessandro Sciglio
Musique : Peppe Gullotta (http://www.naxosinmusica.it/)